Recherche

Connexion

Emilie RENARD
Curatrice et critique d'art

biographie


Vit à : Paris , France

Mes recherches prennent appui sur le pouvoir de l’art à représenter et à agir au sein des structures de l’imaginaire et de la société. Dans un contexte institutionnel, à la direction de La Galerie, CAC Noisy-le-Sec, 2013-2018, j’ai cherché à faire du programme artistique du centre d’art un levier pour agir sur les relations sociales, esthétiques et symboliques entre les personnes qui l’animent : artistes, équipes, publics, partenaires. Dans une approche féministe intersectionnelle, je suis attentive aux rapports de pouvoir qui opèrent au sein des institutions, distribuent des rôles et hiérarchisent des pratiques. Pour dépasser ces clivages, je cherche à relier ce qui est séparé au sein et autour des pratiques de l’art : le personnel et le professionnel, le travail de l’art et son administration, les états majoritaires et les états minoritaires. 

Avec Myriam Lefkowitz et Catalina Insignares, je mène une recherche, “la facultad”, autour d’une pratique que les deux chorégraphes élaborent avec des personnes en exil.

Actuellement associée à La Criée centre d’art contemporain au cycle d’expositions, d’événements, de recherches autour du vernaculaire et de ses rapports à la création artistique contemporaine intitulé “Lili, la rozell et le marimba”, je prépare notamment une exposition avec Mathis Collins pour septembre 2019.

De 2013 à 2018, j’ai été directrice de La Galerie, centre d’art contemporain de Noisy-le-Sec http://lagalerie-cac-noisylesec.fr/bienvenue/. Le programme compte notamment les expositions personnelles de Hedwig Houben et Jean-Charles de Quillacq (2018), Pierre Joseph (2015), John Smith (2014), Laura Lamiel (2013), et des expositions collectives telles que “Une maison de pierre dans une métropole…”, cur. associés Maud Jacquin et Sébastien Pluot, “Tes mains dans mes chaussures” (2016-2017) cur. associée Vanessa Desclaux, “Problèmes de type grecs” (2014), “Bonjour tristesse, appétit, ennuis, désir, plaisir” (2013)… Expositions tant que curatrice indépendante : OEil de lynx et tête de bois, cur. associée avec Barbara Sirieix, à Occidental temporary, Villejuif, (2016) ; Intense Proximité, La Triennale, Paris, (2012), au Palais de Tokyo, Paris, cur.associée avec Mélanie Bouteloup, Claire Staebler et Abdellah Karroum à Okwui Enwezor, directeur artistique ; le cycle d’expositions “Avec Bruce Lee, c’est possible” (2011-2012) à l’Énsba de Lyon ; La ronde au centre d’art de la Ferme du Buisson, Noisiel (2011) ; Les Vagues au FRAC Pays de la Loire, Carquefou (2010) ; Monsieur Miroir pour le 12° prix de la Fondation d’entreprise Ricard (2010) ; INSIDERS – pratiques, usages, savoir-faire, CAPC, Bordeaux, avec Charlotte Laubard et Yann Chateigné Tytelman (2009) ; Bonnes résolutions en haute montagne, Atelier Cardenas, Paris (2007), Madame la baronne était plutôt maniérée, assez rococo et totalement baroque. Acte 1, Chapitre 2, Volume 3, Livre 4, Maison Populaire, Montreuil (2006). De 2001 à 2006, j’ai codirigé Public, un lieu indépendant à Paris, avec Aurélie Voltz et Giovanna Zapperi. De 2002 à 2010, j’ai été corédactrice en chef de la revue Trouble (troublearchives.wordpress.com) avec Boris Achour et Guillaume Désanges, fondée avec Claire Jacquet et François Piron. En 2008 et 2009, j’ai mené une recherche protéiforme sur les résurgences du mythe arcadien avec un colloque/festival à l’ESAD de Saint-Etienne et sur la revue en ligne rosab.net #2 éditée par le CAPC.

Expositions et autres


test tes Profil

acf
C-E-A, ASSOCIATION FRANÇAISE DES COMMISSAIRES D’EXPOSITION RECRUTE SA/SON COORDINATRICE/TEUR GÉNÉRAL/E