Recherche

Connexion

1714643895

Concernant la sucotisation : Quelles sont vos options lors de votre déclaration ? 1) La surcotisation : si vous cochez cette option, vous choisissez de cotiser sur une base forfaitaire, c'est-à-dire de payer des cotisations supplémentaires, vous permettant de valider quatre trimestres de retraite et de bénéficier des indemnités journalières (maladie, maternité, paternité, invalidité). Cette option vous est proposée dès que vos revenus artistiques sont inférieurs à 600 Smic horaire, soit 6 762 € pour 2023. Cependant, si vous percevez d'autres revenus d'activité créateurs de droits (salariés, indépendants, etc), vous ne pourrez pas valider plus de 4 trimestres au total sur l'année 2023. Par exemple : si vous avez perçu et déclaré 2 000€ en 2023 et que vous cochez cette case lors de votre déclaration, vos cotisations vieillesse seront calculées sur la base de l'option de surcotisation, qui est de 6 762€ au lieu de 2 000€. 2) Le remboursement de la cotisation vieillesse plafonnée : si le cumul de vos revenus artistiques et salariaux du régime général dépasse 43 992€, vous avez peut-être trop versé de cotisations au titre de la cotisation vieillesse plafonnée. Vous avez donc la possibilité de faire une demande de remboursement. Pensez à joindre votre RIB lors de votre demande. À noter : ne sont pris en compte que les revenus salariés ou assimilés (sont exclus les rémunérations des agents des fonctions publiques, des régimes spéciaux, les revenus issus d'une activité indépendante, les salaires agricoles, les pensions de retraite, etc). Lien vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=JypOeO4uTWs En savoir plus sur la surcotisation : https://www.urssaf.fr/accueil/artiste-auteur-diffuseur/artiste-auteur/modalites-declaration-paiement.html


APPEL À PROJETS / COOPÉRATION, CRÉATION ET TERRITOIRES