Recherche

Connexion

TABLE RONDE // Journée d’étude « Les commissaires d’exposition d’art contemporain en France. Portrait socioprofessionnel et comparaisons. // Pavillon Carré de Baudouin // Mai 2009

LES COMMISSAIRES D’EXPOSITION D’ART CONTEMPORAIN EN FRANCE
Portrait socioprofessionnel et comparaisons
Journée d’étude organisée le 15 mai 2009 au Pavillon Carré de Baudouin, Paris

Immédiatement après sa création, C-E-A a commandé à Laurent Jeanpierre et son équipe une enquête sociologique sur la situation économique et professionnelle des commissaires d’exposition d’art contemporain en France aujourd’hui.
Elle s’est déroulée dans le courant de l’année 2008 grâce à un questionnaire en ligne largement diffusé.
Cette journée d’étude avait pour objectif de présenter les premiers résultats de cette enquête et de susciter un débat à partir des questions qu’elle soulève. À ce titre, elle participait du processus d’enquête en cours. Ont été notamment abordés les traits sociologiques de la population des commissaires en France, leurs revenus et leurs statuts actuels, les représentations du « métier », les relations entre artistes et commissaires, les frontières et les hybridations entre les différents rôles du monde de l’art. Des éléments de comparaisons ont aussi été proposés avec les cas d’intermédiaires de production artistique dans d’autres secteurs culturels ayant également fait l’objet d’enquêtes sociologiques.
La discussion, sous forme de tables rondes, s’est enrichie d’un débat avec la salle. Ce séminaire a permis de recueillir des réactions et des témoignages, et de s’interroger sur les évolutions récentes d’une activité en développement, celle des commissaires d’exposition d’art contemporain, en France comme à l’étranger.
Cette enquête a reçu le soutien financier de la Délégation aux arts plastiques du Ministère de la culture et de la communication (DAP, département des artistes et des professions), avec le concours scientifique de son comité de pilotage réunissant C-E-A, la Délégation aux arts plastiques (DAP), le Département des études, de la prospective et des statistiques (DEPS) et le concours du Cipac, Fédération des professionnels de l’art contemporain.

 

PROGRAMME

Les commissaires d’exposition d’art contemporain en France
Portrait socioprofessionnel et comparaisons

Matin

10h – 11h
Les commissaires d’art contemporain en France : présentation des résultats d’enquête
Laurent Jeanpierre, maître de conférences, Université de Strasbourg – Institut d’études politiques
Séverine Sofio, doctorante au Centre Maurice Halbwachs (EHESS), chargée de cours en sociologie à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne

11h15 – 12h15
Commentaires sur les résultats d’enquête
Modérateur : Marc Bembekoff, vice-président de C-E-A
Ami Barak, curateur indépendant
Fabienne Fulchéri, critique d’art et commissaire d’exposition
Frédéric Poulard, sociologue, Université de Lille 1 – CNRS (Clersé)
Alain Quemin, sociologue, CNRS
12h15 – 12h45 Discussion générale

Après-midi

14h – 15h45
Intermédiaires des mondes de l’art : formations, carrières, compétences, comparaisons
Modératrice : Delphine Fournier, secrétaire général, Cipac
Paul Ardenne, historien de l’art contemporain
Olivier Roueff, sociologue, CNRS (laboratoire Printemps)
Francois Rouet, Économie de la culture, Département des études, de la prospective et des statistiques, Ministère de la Culture et de la Communication
Alice Vergara-Bastiand, coordinatrice de formation professionnelle curatoriale

16h – 17h30
Ouvertures et perspectives
Modératrices : Daria de Beauvais, curatrice, Palais de Tokyo et Julie Pellegrin, directrice du centre d’art de La Ferme du Buisson
Pierre Bal-Blanc, directeur du Centre d’art contemporain de Brétigny
Guillaume Désanges, commissaire d’exposition
Patrick Javault, critique d’art, coordinateur du Master Pro “L’art contemporain et son exposition” – Université Paris Sorbonne-Paris IV
Raphaële Jeune, directrice – commissaire des Ateliers de Rennes
Djamel Kokene, artiste, fondateur de la revue Checkpoint et du dispositif Laplateforme
17h30 – 18h Discussion générale

 

ELEMENTS BIBLIOGRAPHIQUES SUR LES INTERVENANTS

Paul Ardenne est universitaire (Faculté des Arts, Amiens), collaborateur, entre autres, de la revue Art Press, et auteur de plusieurs ouvrages ayant trait à l’esthétique actuelle : Art, l’âge contemporain (1997), L’Art dans son moment politique (2000), L’Image Corps (2001), Un Art contextuel (2002), Portraiturés (2003), outre diverses monographies d’architectes, un essai sur l’urbanité contemporaine, Terre habitée (2005), et deux romans. Prochaine
publication : Art, le présent – La création plasticienne au tournant du 21e siècle, éditions du Regard, automne 2009. Paul Ardenne, par surcroît, a été co-commissaire des expositions Micropolitiques (Grenoble, 2000), Expérimenter le réel (Albi-Montpellier, 2001 et 2002) et Working Men (Genève, 2008). Il a été l’un des commissaires invités de La Force de l’art, au Grand Palais, à Paris, en mai-juin 2006.

Pierre Bal-Blanc est critique d’art et commissaire d’exposition. Depuis 2003, il dirige le centre d’art contemporain de Brétigny. Il a organisé l’exposition La Monnaie vivante, présentée aux studios Micadanses à Paris en janvier 2006, et reprise à Stuk à Louvain et à la Tate Modern à Londres en 2008.

Ami Barak est curateur indépendant. Ancien directeur du Frac Languedoc-Roussillon, ex-responsable artistique du département de l’art dans la ville (Paris), directeur artistique de Nuit Blanche en 2003 et 2004 et co-commissaire de ArtFocus 2008, Jérusalem. Il a récemment organisé l’exposition Forever Young à ANNE+ (Ivry-sur-Seine).

Daria de Beauvais est actuellement curatrice au Palais de Tokyo, tout en menant des activités de commissaire d’exposition indépendante (sa prochaine exposition, consacrée à Stéphane Vigny, se tiendra en mai-juillet 2009 à la galerie LHK à Paris). Elle a eu auparavant plusieurs expériences professionnelles en Italie (Collection Peggy Guggenheim, Biennale de Venise) et aux états-Unis (Museum of Modern Art, Independent Curators
International).

Marc Bembekoff est commissaire d’exposition indépendant et cofondateur du collectif Le Bureau/, avec lequel il a notamment conçu l’exposition P2P (Casino, Luxembourg) et le cycle Un plan simple (La Maison populaire, Montreuil). En 2008, il a organisé l’exposition L’éternel retour 1 : La Méduse (La salle de bains, Lyon). En 2009-2010, il fera partie,
avec Céline Poulin, des commissaires invités pour la programmation annuelle de La Box (Bourges).

Annie Chevrefils-Desbiolles est Inspecteur et conseiller de la création, des enseignements artistiques et de l’action culturelle au ministère de la Culture et de la Communication. Depuis plus de 4 ans, elle est chef du Département des artistes et professions à la Délégation aux arts plastiques. De 1998 à 2004, elle a été conseillère pour les arts plastiques à la Direction régionale des affaires culturelles de Basse-Normandie. Membre
de l’Association internationale des critiques d’art (AICA), Annie Chevrefils-Desbiolles a fondé à Montréal la revue Esse (qui a récemment fêté ses 20 ans). Elle a été correspondante de la revue Art Press après avoir été assistante de direction dans une galerie d’art. Elle a également animé des émissions radiophoniques alternatives à Montréal et à Grenoble.

Guillaume Désanges est critique d’art et commissaire d’exposition. Cofondateur et co-directeur de Work Method, structure de indépendante de production, il est membre du comité de rédaction de la revue Trouble et correspondant français pour les revues Exit Express et Exit Book (Madrid). Il a coordonné les activités artistiques des Laboratoires d’Aubervilliers (2001-2007) et organisé ou co-organisé les expositions Pick-Up à Public>,
Paris, Intouchable, l’Idéal Transparence à la Villa Arson (Nice) et au Musée Patio Herreriano (Valladolid), Jiri Kovanda vs Reste du monde, galerie gb agency (Paris), De Appel (Amsterdam), La Passerelle (Brest), Centro de Arte Santa Monica (Barcelone), Unsustainable Art, SMAK (Gand). En 2007-2008, il est chargé de la programmation du centre d’art la Tôlerie, à Clermont-Ferrand. En 2009-2010, il est commissaire associé au centre d’art le Plateau-Frac Ile de France, Paris.

Keren Detton est présidente de l’association C-E-A et directrice du centre d’art Le Quartier à Quimper. Après des expériences en France et à l’étranger (CCF Jarkta, Cubitt Gallery…), elle développe de 2004 à 2009 une programmation prospective avec La Planck (www.laplanck.com), un mur d’exposition situé dans la galerie Air de Paris. En tant que commissaire indépendante, elle co-organise la programmation Les Formes du délai à La Box, Bourges (2004-2005). Parmi ses récents projets : Zapping Unit (La Ferme du Buisson, Noisiel), La Marche (La Galerie Extérieure, Paris) et prochainement une rétrospective des Bad Beuys Entertainment (CEAAC, Strasbourg).

Fabienne Fulchéri est commissaire d’exposition indépendante et critique d’art. Elle a été en 2003 commissaire-adjointe du Printemps de Septembre à Toulouse et chargée entre 2004 et 2006 de la programmation de la Sala Montcada, Fondation La Caixa, à Barcelone. Elle a conduit durant deux années plusieurs projets pour le Pavillon, Laboratoire de création du Palais de Tokyo (Workshop en Inde, Espace Culturel Louis Vuitton, Centre d’art contemporain Passages à Troyes, Le Transpalette à Bourges). En 2007-2008, elle a organisé une exposition à la Cité de l’Automobile, Musée national, Collection Schlumpf, à Mulhouse Pleins phares – Art contemporain & Automobile, et a été responsable de la Programmation Satellite du Jeu de Paume. Elle est actuellement chargée de la prochaine exposition de l’Espace Culturel Louis Vuitton à Paris qui aura lieu en septembre 2009.

Patrick Javault est critique d’art et commissaire d’exposition. Il a été conservateur en charge de l’art contemporain au Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg où il a, entre autres, réalisé Vidéotopiques et l’exposition personnelle de Xavier Veilhan. Il est également coordinateur du Master Pro “L’art contemporain et son exposition” (Université Paris Sorbonne-Paris IV).

Laurent Jeanpierre est sociologue et maître de conférences à l’Université de Strasbourg (Institut d’études politiques) où il dirige le master “Politique et gestion de la culture”. Il est est également critique d’art occasionnel et intervient dans les écoles d’art. Ses travaux ont porté sur la mondialisation culturelle et les intermédiaires interculturels et traitent actuellement des relations entre intermédiaires et artistes dans les mondes de l’art.

Raphaële Jeune est commissaire de Valeurs croisées (2008) et Ce qui vient (2010), les deux premières éditions des Ateliers de Rennes. Titulaire d’un DEA de Théorie et pratiques des Arts plastiques à l’Université Paris 8 (1992), elle a été attachée de conservation au Musée d’art moderne de la ville de Paris (1993-1995), responsable du Bureau des arts plastiques en Allemagne (Cologne 1996-1998), commissaire indépendante à Berlin
et Leipzig (Videokino Monstrosities, Berlin 1996, Neuerfundenes Aschersleben, site internet www.art-bag.org 1997, Neues Leben, Galerie für Zeitgenössische Kunst, Leipzig 2000), et chargée de production aux Laboratoires d’Aubervilliers (2000-2001). Depuis 2006, elle est directrice de l’association Art to be.

Djamel Kokene est artiste. Après des études en art et philosophie esthétique, il élabore le concept d’« artiste-stagiaire » fondé sur une capacité d’adaptation, de construction perpétuelle, soulignant la dimension temporelle dans la production de l’artiste, la place et le rôle qu’il occupe. Il développe ainsi le dispositif pédagogique « école Mobile » pour engager une réflexion sur les modalités de production et d’enseignement de l’art dans le contexte actuel de la globalisation. Il crée en 2002 le dispositif euro-méditerranéen
Laplateforme, laboratoire et espace de réflexion interrogeant les stratégies de visibilité et les modes de réappropriation intellectuels et techniques employés par les artistes migrants. En 2006, il conçoit et édite la revue Checkpoint, revue d’art et des pensées contemporaines, trilingue français-arabe-anglais.

Frédéric Poulard est sociologue à l’université de Lille 1 où il co-dirige l’axe “Culture, Patrimoine, Médias” du laboratoire Clersé (UMR CNRS 8019). Après avoir travaillé sur les musées français et leurs conservateurs dans une perspective socio-historique, ses travaux portent aujourd’hui sur la politique culturelle de la ville de Paris et le métier de directeur des
affaires culturelles. Il co-organise par ailleurs un colloque sur les formations artistiques et culturelles, les 17 et 18 septembre 2009 à l’Université de Paris 8.

Après des études d’histoire de l’art à l’école du Louvre, Julie Pellegrin participe en 2003 à la fondation de la structure associative The Store à Paris. En 2005-2006, elle conçoit avec Marie Cozette et Keren Detton une programmation d’expositions intitulée Les formes du délai à La Box (Bourges). Depuis 2007, elle est directrice du Centre d’art contemporain
de la Ferme du Buisson.

Alain Quemin a suivi des études supérieures en sociologie, économie et démographie à l’université Paris X-Nanterre. Ancien élève de l’école Normale Supérieure de Cachan et de l’Institut d’études Politiques de Paris, professeur agrégé de sciences sociales, docteur en sociologie de l’école des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS Paris), il est, depuis 2003, Professeur de sociologie à l’université de Marne-la-Vallée. Ses thèmes de recherche portent entre autres sur la sociologie du marché de l’art contemporain et ses acteurs. Il a récemment publié Montrer une collection internationale d’art contemporain. La part des différents pays sur les cimaises du Centre Pompidou (éditions du Centre Georges Pompidou, 2007) et L’art contemporain international. Entre les institutions et le marché (éditions Jacqueline Chambon/Artprice, 2002).

Olivier Roueff est sociologue au CNRS (laboratoire Printemps), spécialiste de sociologie de la musique et de la culture. Il vient de réaliser en équipe une enquête sur les intermédiaires de plusieurs secteurs artistiques.

François Rouet est responsable des études économiques au département des études, de la prospective et des statistiques (DEPS) (ministère de la Culture et de la Communication).

Séverine Sofio est sociologue, historienne et diplômée de l’école du Louvre. Spécialiste des questions de genre et de l’usage des méthodes quantitatives sur des terrains artistiques, elle termine actuellement sa thèse en sociologie de l’art à l’EHESS (laboratoire CMH).

Depuis 2000, Alice Vergara-Bastiand est coordinatrice de l’école du Magasin, formation curatoriale ouverte en 1987, développée par le Centre national d’art contemporain Le Magasin (Grenoble). Elle est invitée par C-E-A pour sa bonne connaissance du champ professionnel, particulièrement en ce qui concerne les statuts et l’insertion des jeunes curateurs.

Open Call: Air Arabia Curator in Residence