Recherche

Connexion

Appel à candidatures – Résidence curatoriale 2018, Centre d’art de la Maison Populaire, Montreuil (93)

Date limite pour le dépôt du dossier : samedi 27 mai 2017 inclus.

Thématique de la saison 2018
« L’Art, c’est ce qui résiste… »

En référence à « L’Art, c’est ce qui résiste : il résiste à la mort, à la servitude, à l’infamie, à la honte », extrait de Pourparlers de Gilles Deleuze (Éd de Minuit, 1990-2003, p. 235).

Le Centre d’art de la Maison Populaire est situé en plein cœur de la ville de Montreuil. Conçu tel un labo­ra­toire, il est un lieu de recher­che et d’expé­ri­men­ta­tion. Il accueille depuis 1995 des expo­si­tions d’art contem­po­rain dont la pro­gram­ma­tion est confiée chaque année à un com­mis­saire en rési­dence pour y déve­lop­per une hypo­thèse de tra­vail per­son­nel. La pro­gram­ma­tion du lieu a déjà été confiée à des com­mis­sai­res parmi les plus actifs de la scène actuelle, tels que Claire Le Restif, Jean-Charles Massera, Estelle Pagès, Jean-François Chevrier, Yves Brochard, François Piron, Emilie Renard, Aurélie Voltz, Christophe Gallois, le col­lec­tif Le Bureau/, Florence Ostende, Raphaële Jeune, Anna Colin, Anne-Lou Vicente, Raphaël Brunel, Antoine Marchand, Marie Frampier, Dominique Moulon, Marie Koch et Vladimir Demoule, Blandine Roselle.
Le Centre d’art est membre du réseau TRAM qui regroupe à ce jour 31 lieux d’art d’Ile-de-France et ren­force chaque année ses actions de média­tion pour favo­ri­ser l’accès à une culture exi­geante pour tous et du réseau RAN (Réseau des Arts Numériques). Il est également membre de l’Association des Galeries d’Art pari­sien­nes.
Ile-de-France, le Conseil régio­nal d’Ile-de France, le Conseil dépar­te­men­tal de la Seine-Saint-Denis et la Ville de Montreuil.

L’appel à can­di­da­tu­res est ouvert aux jeunes com­mis­sai­res pro­fes­sion­nel(le)s de moins de 45 ans, vivant en France, dont le tra­vail est l’acti­vité prin­ci­pale et qui dis­po­sent au moins d’une pre­mière expé­rience de com­mis­sa­riat.
Le com­mis­saire per­ce­vra pour l’ensem­ble de sa mis­sion 9.000 € bruts (soit neuf mille euros bruts) sous forme de droits d’auteur.

Plus d’informations