VIALE Marie-Laure

Marie-Laure Viale

Née en 1962 à Djibouti.
Vit à Nantes, travaille à Nantes, Saint-Nazaire, Rennes.

 
BIOGRAPHIE
Marie-Laure Viale développe depuis Nantes une pratique curatoriale en art public dans le cadre d’Entre-deux, association qu’elle a fondée en 1996 et qu’elle codirige avec Jacques Rivet. Entre-deux se présente comme une structure de recherche, de production et de diffusion d’art public contemporain. Pendant les dix premières années, un programme de commandes éphémères, parfois renouvelables, sont initiées. Les artistes sont invités à agir dans les interstices, les « entre-deux » d’un quartier périphérique de la ville. Nomade jusqu’en 2007, Entre-deux ouvre un lieu à Nantes : la base d’Appui dont la conception architecturale est confiée à l’agence Avignon & Clouet. Bureau de production, lieu de documentation et de diffusion, Marie-Laure Viale y conçoit des expositions et événements qui questionnent les pratiques de la documentation par les artistes et pensent les modes d’exposer le document lié aux œuvres d’art public éphémères et/ou performatifs (Tool box, 2008).
En 2009, Marie-Laure Viale rejoint le réseau des médiateurs de l’action Nouveaux commanditaires, et développe, dans le cadre d’Entre-deux, ce dispositif sur le territoire des Pays de la Loire.
En 2012 et 2013, un inventaire des œuvres 1% dans les lycées de la région Pays de la Loire puis une estimation de la restauration et de la valorisation sont réalisés.
En 2013, elle participe à la création d’une plateforme de recherche et de diffusion sur la performance think think think avec les danseurs Fabienne Compet et Loïc Touzet, l’artiste Carole Douillard mais également Isabelle Tellier, Raïssa Kim, Jacques Rivet, …
Elle prépare actuellement un doctorat à l’Université de Rennes 2 sur le 1% dans l’architecture scolaire et son évolution consécutive aux dispositifs successifs de la commande publique et de l’action Nouveaux commanditaires. La recherche s’inscrit dans une histoire croisée des politiques culturelles et architecturales et de l’évolution de l’art dans son rapport au spectateur.
Parallèlement elle enseigne les pratiques artistiques et l’histoire de l’art en écoles d’art et d’architecture à Saint-Nazaire et à Nantes.
http://www.entre-deux.org/

 
PRODUCTION D’ŒUVRES D’ART PUBLIC / PROGRAMME NOUVEAUX COMMANDITAIRES
2013 – 2015 : Patrick Bernier et Olive Martin, réalisation d’une forme de rituel, alternative au bizutage à l’école de communication visuelle avec les 14 étudiant(e)s commanditaires.
2013 – 2015 : Aménagement du parc de la Roche à Nantes, une commande des Idéelles, habitantes du quartier Malakoff.
2009 – 2011 : Bruno Peinado Sans-titre : le jardin aux sentiers qui bifurquent à l’Institut de Cancérologie de l’Ouest (I.C.O.), Nantes, œuvre pérenne réalisée dans le cadre de l’Action Nouveaux commanditaires de la Fondation de France et de la commande publique du Ministère de la culture et de la communication.

 
PROGRAMME D’ART PUBLIC
2005, Hervé Trioreau, Prysm.
2004, Bruno Serralongue, cahiers (août-décembre 2003), Dervallières, Nantes.
2002, Mircea Cantor, Ping Pang Pong.
2001, Abraham Poincheval, Clémentine Henriot et Johann Van Aerden, RMI.
2000, Pierre Huyghe, Passagers.
1999, Pierre Joseph, Rapport de retraites.
1998-1999, Robert Milin, Cyclistes.
1997, Matthieu Laurette, Vivons remboursés!.
1997, Bruno Peinado, A bâtons rompus3.

 
PROGRAMME DE RÉSIDENCES DANS L’ESPACE PUBLIC
2013, Dector & Dupuy, Beaucoup de choses à faire.
2012, Julie C. Fortier, PÉTRICHOR.
2010, Éric Watier, TOUT VA BIEN.
2011, Alain Bernardini, AIR(E) DE RETARD.
2009, Anne Frémy, SPÉCIO.
2008, Chimène Denneulin, COMMUTER.

 
EXPOSITIONS (sélection)
2012, P. Nicolas Ledoux, IN AND OUT.
2012, Patrick Bernier et Olive Martin, L’ÉCHIQUETÉ.
2010, Yann Sérandour, (Perfect Lovers).
2009, Didier Courbot, QUAND UNE TRACE DE PNEU DEVIENT UNE LIGNE DE FLEURS.
2009, Julien Nédélec, LE HASARD FAIT BIEN MES CHOSES.
2008, Tool box.
2007, Pas faits…= des projets d’art public arrêtés.