PARIENTE Nathalie

Nathalie PARIENTE

Membre de C-E-A, Association française des commissaires d’exposition, Paris, depuis 2013.

 
CONTACT
nathaliepariente.com

 
BIOGRAPHIE
Ayant une formation en histoire de l’art et du marché (Diplômée de Muséologie de l’Ecole du Louvre, Paris, 1988, et de Sotheby’s Works of Art Course à Londres, 1989) Nathalie Parienté fonde en 1998 la galerie éponyme. Elle y montre pour la première fois en France le travail d’Ida Applebroog, (représenté par Hauser & Wirth, depuis 2009). Joan Fontcuberta, (Lauréat 2013 du prestigieux prix Hasselblad) Barbara & Michael Leisgen, Muriel Toulemonde, Juan Ugalde y sont également régulièrement présentés ainsi que des expositions thématiques comme celle consacrée à Arte Povera. Elle participe également à de nombreuses foires internationales telles que la Fiac, Arco, Art Brussels…
A partir de 2005, elle décide de se consacrer à une activité de Conseil et de Commissariat d’expositions en menant une activité dite « hors les murs ». Elle organise notamment des expositions aux USA, (Gaël Davrinche, New York), en Belgique (Barbara & Michael Leisgen, Anvers) et France, (Joan Fontcuberta, Musée de l’Hôtel Dieu, Mantes-la-Jolie, catalogue préfacé par Richard Leydier)…
En 2008, elle crée son propre espace curatorial, la plateforme 38 Wilson, qui décline en miniature des propositions d’artistes dans le cadre de thématiques spécifiques : l’eau, la censure, les nouvelles technologies, la femme, les mutations du monde. Ces propositions s’adressent à d’éventuels partenaires professionnels ou institutionnels.
Depuis 2014, elle vit entre Paris et Grenade où elle se consacre pleinement à une activité de commissaire d’expositions et de conseil.

Derniers projets :
2016-2017, « Joan Fontcuberta. Ad Litteram », Université Internationale d’Andalousie, Málaga. Catalogue.
2018, « Roberto Urbano. Sorge: el cuidado y la cura » Université de Grenade, La Madraza, Catalogue.
 
Nathalie Parienté, qui êtes-vous ?
Je suis historienne de l’art menant une activité de commissaire d’expositions indépendante.
Mon ancien métier de marchand m’a naturellement mené vers cette activité
 : collaborant avec certains artistes depuis près de vingt ans, j’ai pu, grâce à la qualité de nos relations et de nos échanges, acquérir une réelle connaissance, maturité et expertise autour de leur travail. Ce stimulus artistique et intellectuel m’incite à toujours réfléchir à de nouveaux projets d’expositions, de nouveaux angles de vue, un nouvel éclairage à travers des propositions faites aux institutions et à tout autre lieu qui peut me sembler pertinent.
Mais je suis également toujours à l’écoute et à la recherche de nouvelle propositions artistiques.
Une exposition réussie est un stimulus, une pensé en mouvement, en expansion. Elle doit susciter de nouveaux projets, des questionnements