CANTOS Marie

Dans un détail d’une œuvre de Guillaume Constantin intitulée Les Fantômes du Quartz XXVIII (The Same Deep Water As You) et produite pour l’exposition L’Inconnue de la Seine – Un Songe, 2016 © Photo : GC.

Dans un détail d’une œuvre de Guillaume Constantin intitulée Les Fantômes du Quartz XXVIII (The Same Deep Water As You) et produite pour l’exposition L’Inconnue de la Seine – Un Songe, 2016 © Photo : GC.

Marie CANTOS

Née en 1981 à Creil (France)
Vit et travaille à Aubervilliers (et ailleurs)

 
CONTACT
marie_cantos@hotmail.com
https://www.facebook.com/marie.cantos.5

 
BIOGRAPHIE
Marie Cantos est auteure de textes, d’expositions, d’objets imprimés et de conférences performées ; elle intervient régulièrement en écoles supérieures d’art (cours, conférences, workshops, expositions d’étudiant-es ou de diplômé-es, etc.)
Titulaire d’un Master 2 Recherche en Histoire de l’art contemporain (Paris I) et du Master 2 Professionnel « L’Art contemporain et son exposition » (Paris IV), elle a travaillé une dizaine d’années dans la conception et coordination de projets artistiques et pédagogiques, avant de développer ses propres projets, en indépendante, à partir de 2013.
Depuis, elle a réalisé des expositions en France et à l’étranger, pour des galeries, des associations, des centres d’art ou des institutions. De 2015 à 2017, elle a été programmatrice associée à PA| Plateforme de création contemporaine où elle a, en collaboration avec Maryline Robalo, imaginé et organisé des expositions et des événements dans et hors les murs de l’association.

 
APPROCHE CURATORIALE
Marie Cantos accompagne depuis plus d’une quinzaine d’années de nombreux artistes via son travail d’écriture, central. Elle envisage toutes ses activités (textes, expositions, objets imprimés, conférences performées, etc.) comme différents déploiements d’une seule et même recherche. Et tente, à travers elles, de mettre en œuvre une approche réellement et pleinement pratique de la théorie de l’art, « avec » et non plus « sur ».
Nourris de littérature et de psychanalyse, ses travaux se sont articulés, ces dernières années, autour des écrits de Pierre Fédida ; ils s’attachent aujourd’hui à observer et formaliser ce lien entre méthodes de travail, thématiques récurrentes et engagements éthiques chez certain•es théoricien-nes de l’art contemporain : pour ce faire, et sans se départir de son intérêt pour les processus mémoriels, elle propose de forger la notion de « sub-théorie » (en référence, notamment, au sub-urbanisme de Sébastien Marot).

 
EXPOSITIONS COLLECTIVES (SÉLECTION)

2017
28 avril – 11 juin
[…] aide à la vision, en strié, / sur des sondes lunaires / à rétrodiffusion. En grand : en petit., duo show de Benjamin L. Aman & Joan Ayrton, Les Instants chavirés, Montreuil.

25 mars – 4 juin
Architextures de paysage 1, exposition collective avec Dove Allouche, Mélanie Berger, Blanca Casas Brullet, Vincent Chenut, Guillaume Constantin, Isabelle Ferreira, Julie C. Fortier, Marie-Jeanne Hoffner, Ali Tnani, Rémi Uchéda, et la participation d’Edith Commissaire, château d’Oiron (co-commissariat avec Maryline Robalo).

13 janvier – 18 février
Penser à ne pas voir, exposition collective avec Estèla Alliaud, Blanca Casas Brullet et Pascal Navarro, La Forme, Le Havre (co-commissariat avec Maryline Robalo).

2016
24 novembre – 18 décembre
La Lumière dépensée, exposition collective avec Benjamin L. Aman, Hervé Bréhier, Leïla Brett, Vincent Chenut, Edith Commissaire, Yann Owens, Sandra Plantiveau, galerie Jeune Création, Paris (co-commissariat avec Maryline Robalo).

28 avril – 30 juillet
L’Inconnue de la Seine – Un Songe, exposition collective avec Estèla Alliaud, Benjamin L. Aman, Guillaume Constantin, Laurence De Leersnyder, Sophie Dubosc, Agnès Geoffray, Karolina Krasouli et Arnaud Vasseux, La Tôlerie, Clermont-Ferrand.

2015
5 septembre – 15 novembre
Assourdi par la formidable cataracte, parcours de sculptures de Laurence de Leersnyder et Zoë Paul, Le Cyclop, Milly-la-Forêt, France (co-commissariat avec François Taillade).

13, 14 et 15 août
Vaisseaux fantômes et songes aqueux, programmation vidéo avec Salma Cheddadi, Clément Cogitore, Thomas Daveluy, Olwen Gaucher, Laura Gozlan, Marion Mahu, Antoine Miserey, Gwenn Mérel et Dania Reymond, précédée d’une performance de Laura Gozlan, Festival « Udensgabali » organisé par NOASS, en partenariat avec l’Institut français, Riga, Lettonie.

29 avril – 25 juillet
Réparer à l’endroit de l’accroc le tissu du temps, exposition collective avec Blanca Casas Brullet, Laurence De Leersnyder, Agnès Geoffray, Nina Lundström, Loreto Martinez Troncoso et Arnaud Vasseux, La Tôlerie, Clermont-Ferrand.

20 novembre 2014 – 31 janvier 2015
Les Contre-Ciels, exposition collective avec Estèla Alliaud, Mélanie Blaison, Benjamin L. Aman et Ali Tnani, galerie PA | Plateforme de création contemporaine, Paris.

2014
31 mai
La Neige fait au Nord ce qu’au Sud fait le sable, duo show de Laurence de Leersnyder et Zoë Paul, NuN, Berlin, Allemagne (co-commissariat avec Marie Graftieaux).

EXPOSITIONS PERSONNELLES (SELECTION)

2017
20 mai – 29 juillet
Revenir là où tout est résolu, exposition d’Isabelle Ferreira, galerie Florent Maubert, Paris.

2015
2 décembre
Faire comme si vous étiez dans un espace exigu. / Compter 1m x 2,5m maximum. / Durée 3 minutes, exposition de Mélanie Blaison, Le Papillon, Nîmes.

18 juin – 25 juillet
Ordine Prior, exposition de Benjamin L. Aman, galerie PA | Plateforme de création contemporaine, Paris (en co-commissariat avec Maryline Robalo).

19 février – 28 mars
Fragile inconstance des choses, exposition d’Eve Pietruschi, galerie PA | Plateforme de création contemporaine, Paris (en co-commissariat avec Maryline Robalo).

CONFERENCES PERFORMEES (SELECTION)

2016
16 septembre
Opération spectrale, dans l’accrochage des collections L’Effet Vertigo, sur une invitation de l’association AWARE et avec la participation du duo d’artistes EQUE, MAC/VAL, Vitry-sur-Seine.

2015
14 octobre
Tout ce qui tombe, dans l’exposition personnelle d’Agnès Geoffray Failure Falling Figure, L’Iselp, Bruxelles, Belgique.

31 mai
On est prié de se voiler la face, dans le cadre du Festival de l’Histoire de l’art de Fontainebleau, Le Cyclop, Milly-la-Forêt.

2014
4 octobre
« Plus d’une fois […], il m’est arrivé de penser qu’il convenait aussi de regarder les pierres comme des sortes de poèmes […] », autour du travail de Sandra Plantiveau, PA | Plateforme de création contemporaine, Paris.

3 avril
L’aube des images & le fantôme de la forme, dans et autour de l’exposition personnelle d’Estèla Alliaud La Forme empruntée, et avec la participation de Guillaume Constantin via ses Everyday Ghost, Le Pavillon, Pantin.